S’ouvrir ou se fermer

 s-ouvrir-se-fermer-IC
La vie est une suite d’histoires. Des histoires d’entreprise, des histoires de vie, des histoires de relations entre les personnes … Certaines sont heureuses et d’autres moins. Quelquefois, nous décidons d’ouvrir notre regard à la beauté du monde. A d’autres moments, il nous arrive de « fétichiser » notre douleur et de porter une histoire malheureuse comme on porte sa croix et d’insister pour en rendre compte au monde.

Cette façon de faire peut paraître folle à première vue …

Pourquoi faire de la sorte ? Le bonheur est quand même plus « attirant » que le malheur, n’est-ce pas ?

Éros
et Thanatos seraient passés par là ?

Lire la suite    Commentaires ( 3 )

Déconstruire pour reconstruire …

 deconstruire-reconstruire
Si l’on visite certains récits fondateurs, on y parle de l’origine du monde et de ce chaos primordial qui va tendre à trouver un ordre dans lequel il va pouvoir fleurir, grandir, évoluer.

Dans la genèse des grecs, la douloureuse séparation de Gaia (la terre) et d’Ouranos (le ciel) va créer de l’espace pour laisser derrière elle ce Chaos et voir surgir le Cosmos dans toute son harmonie.

Dans celle des monothéismes, Dieu va commencer par distinguer, classifier … séparer « la lumière et les ténèbres », « les eaux d’en haut » et les « eaux d’en bas », donner un nom aux êtres …

Immanquablement, à l’origine d’un chemin créateur, l’on se retrouve dans une classification, un ordonnancement (Ordo ab chaos), une forme de hiérarchie mais pas n’importe laquelle, là on parle de sa place en tant qu’être !


Et … de son propre chaos et du cosmos que l’on s’érige, tout au long du chemin.

Mais comment l’édifier et commencer à devenir un peu plus libre de s‘orienter, de grandir à soi-même ?

Lire la suite    Commentaires ( 0 )