Le sens à donner

fille-photo-IC

"J'ai longtemps voulu fuir cette petite fille plongée dans le chaos de la guerre du Vietnam. Mais la photo m'a toujours rattrapée. De partout des gens surgissaient en disant : "C'est bien vous ? Quelle horreur !"" Et j'avais l'impression d'être doublement victime. Et puis j'ai décidé que ce qui m'apparaissait comme une malédiction avait aussi été ma chance. Et qu'il me revenait de choisir le sens à donner à cette photo." Elle illustrait l'épouvante de la guerre ? "Je deviendrai une ambassadrice de la paix." Elle montrait la barbarie ? "Je parlerai d'amour et incarnerai le pardon." Elle évoquait la mort ? "Je montrerai la vie ! Elle ne m'a guère épargnée, mais c'est elle qui triomphe. La tragédie n'a jamais anéanti l'espoir. Des anges gardiens sont sans cesse apparus sur mon chemin. Et c'est bien cela le miracle !" 


Cette femme qui s'exprime, Phan Thi Kim Phuc, est "la fille de la photo", une photo insoutenable où l’on voit une enfant de 9 ans, en plein bombardement au napalm, pendant la guerre du Vietnam.

Un article bouleversant reprend son histoire, je vous invite à le lire,
ici




Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Phan Thi Kim Phuc   Guerre   Resilience 

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.