Où suis-je ?

 


Il y avait une fois un homme distrait, mais si distrait, que le matin au réveil il ne savait plus où il avait posé ses vêtements.



Ce n’aurait pas encore été trop grave car dans sa chambre il finissait toujours par les trouver, mais il était si distrait qu’il ne savait plus après une nuit de sommeil à quoi servaient son caleçon, ses chaussettes, etc.




Un soir, il eut l’idée géniale de consigner avec une craie, sur chaque vêtement, la partie du corps auquel il s’adaptait :

chaussette = pied,
caleçon = crâne,
etc.

Le matin tout alla à merveille. Il enfila chaussettes, caleçon, chemise, casquette, sans hésiter, sur pieds, fesses, torse, tête.

Bien, tout semblait au complet, à sa place, mais le distrait eut un doute terrible :


« Oui, mais moi, où suis-je ? »


Il fouilla toute sa chambre, il tâta son torse, ses fesses, ses pieds et l’anxiété persistait :


« Où suis-je ? »






Nous finirons bien par nous retrouver mais il n’y a rien de ce JE qui puisse être marqué à la craie ! 





Jean-Claude Marol, « Le rire du sacré », Albin Michel


Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Je   Rire 

Commentaire(s) :

1. Par Françoise le 21/01/2012
Court extrait qui donne envie d'en découvrir plus..
un livre à ajouter sur la pile...
Question stupide peut être, mais notre ami n'aura t il pas du mal à enfiler son caleçon sur son crâne et, inversement, son bonnet sur ses fesses ???

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.