Faire avec sa rage

 Les-frissons-de-la-mer-IC
Estelle en reste bouche bée. On vient de lui annoncer qu’elle faisait partie du prochain plan social… Michel fulmine, il n’est pas reconnu à sa juste hauteur et pourtant, il me dit qu’il « fait tourner » le service à lui tout seul … Richard est triste, cette nouvelle acquisition n’aura pas lieu… 

Que faire avec cette rage bruyante ou silencieuse ?

Tous ces moments avortés qui nous rappellent d’autres histoires passées, dans d’autres lieux, avec d’autres personnes ... Oui, notre mémoire émotionnelle est vivace.

Telle séparation, tel refus dans un échange qui se fige, avec des personnes essentielles pour nous.

Des moments de coupure qui font renaitre la rage originelle, co-fondatrice de toutes nos gestuelles émotionnelles.

 


Les actes aboutis et les gestes arrêtés reviennent dans le champ, ici, maintenant, pour nous rappeler cette ancienne blessure, non cicatrisée.

Prendre sur soi
? Retourner la rage contre soi ?

La défléchir et lui proposer un autre support d’expression ?

La transformer ? Aller vers l’autre et engager un dialogue, une négociation ?

Le confronter … ? Et si l’autre n’est pas là ? Si l’autre est cette personne que l’on dit « morale » et qu’il n’est pas « joignable » ?

Que faire avec cette rage sinon l’amener à floraison, en parole, en mots, en actes dans un lieu sain où elle peut s’exprimer pour lui permettre, quelque temps plus tard, de prendre sa juste place ?





Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Rage   Mémoire   Emotionnel   Origines   Vivre 

Commentaire(s) :

1. Par Françoise le 28/06/2012
Que faire avec ?
L'apprivoiser, l'adopter, l'aimer...
et ne pas oublier de s'en servir.
Beaucoup à dire sur la rage...

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.