Écho du vivant

 Echo-du-vivant-Identite-creatriceIl a construit son regard à partir de bribes perçues çà et là… De ce qu’il a vu, il en a fait un monde, des règles. À sa vulnérabilité profonde, il a voulu opposer l’ouverture et la douceur. Face au peu de stabilité que comportait son monde, il a trouvé une parade, le mental. Un esprit qui permet de prendre le contrôle et d’ailleurs il faut bien le dire … il donne bien le change. Toujours l’impression d’accueillir le neuf avec ouverture et intérêt mais au plus profond de son être, il contrôle. La plus infime parcelle de nouveauté croisée a été pensée ou prévue, avec maitrise et brio.

Un jour il comprend. Que son monde est cloisonné. Que l’émotion vraie est bannie. Que la détente ne sera jamais au rendez-vous. Il comprend aussi qu’il est nourri là où il est. Que beaucoup de personnes qui le côtoient agissent sur lui, créent et gardent une emprise et qu’à cela il donne accès, sans le vouloir, sans le savoir. Celui qui pensait avoir les clés se rend compte que le trousseau tout entier lui échappe. Il se rend compte que certains ont même entièrement pris le pouvoir sur lui. Et cela, ils le font de tellement de façons … Être dans la tristesse pour être pris en charge. Lui dire ses qualités insoupçonnées pour gagner son adhésion. S’attacher à lui pour qu’il leur soit attaché …

Aujourd’hui, il dit ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Il ne veut plus être instrumenté, chosifié. D’un Je-Ça - un sujet qui prend l’autre pour un objet - il veut passer au Je-Tu - être pris pour une personne à part entière face à un autre, qui lui aussi est une personne.

Son regard, qui lui a fait épouser des postures connues et issues de son terreau de vie, il souhaite aujourd’hui le mettre à l’épreuve. Il accepte de sortir de ce mimétisme dans lequel il a vécu. Il se rend compte qu’il a été un miroir assez fidèle de ce qu’il lui avait été donné de voir et de vivre. Et dans cette image « réfléchie », au lieu de s’ancrer dans le stagnant, le connu, et l’ancien, il accepte maintenant d’inventer du neuf, un neuf qu’il n’a jamais expérimenté, un neuf qui pourrait être dangereux. Mais ça ne l’arrête pas, il fait un pas puis un autre et encore un pas …

De marionnette, il est devenu acteur. Son ambition personnelle lui a ouvert le passage. Aujourd’hui, il veut devenir auteur* et prendre de vraies décisions, moins répondre à ce qu’on lui présente et avancer sur son propre chemin.

Ses pas ne sont pas assurés, ni habituels, sa route est pour l’instant inconnue mais il avance.

Tout est ouvert.

Et ça s’appelle la vie.





* Si ce sujet vous donne envie d’aller plus loin, vous pouvez aller à la rencontre ou à la découverte d’Hannah Arendt qui explore la grandeur et la dégradation de l’action humaine. Elle a travaillé sur l’essence de l’Être mais aussi, évidemment, sur son aliénation. En accompagnement, les pratiques narratives oeuvrent en plein dans ce champ.

Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Echo   Vivant   Histoire   Scénario   Repetition 

Commentaire(s) :

1. Par Frédérique le 15/02/2012
Drôle que tu écrives là-dessus toi aussi, mon dernier billet porte sur avant le choc, avant d'oser aller à l'inconnu, à tâtons, créer sa vie. Tu cites Hannah Arendt et moi sur le début de ton texte, je pensais à Charlotte Joko Beck dans "être zen maintenant" par exemple. Oui cela s'appelle la vie sans voile. ;-)
2. Par Wadih le 15/02/2012
Tu sais, j'écris là où je suis, en tâtonnant...
J'aime beaucoup tes textes et surtout ceux que tu ne retravailles pas, quand ils sont amenes là tels qu'ils sont. J'ai adoré ton post "mauve espagnol". Le "On ne voit bien qu’avec la chambre noire de son corps" est digne d'un Léo Ferré ;-) et aussi "Mourir au monde"...
Pour ceux qui n'auraient pas encore visité http://tanakia.wordpress.com.
J'y passe quotidiennement ...
Le zen ne m'est pas étranger mais je ne connais pas Charlotte Joko Beck. Je prends note de ce livre à découvrir... Merci

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.