Choisir

Identite-Creatrice-choisir
  
Quelquefois en plein cœur de notre vie, quand notre monde intérieur tremble, qu’il vacille, une multitude de points noirs viennent obscurcir notre horizon.

Alors que ces idées résistantes nous engagent à envisager le pire, se tissent entre nos pensées des ponts obscurs où tout notre être est convoqué.
 
Il veut s’assurer de retenir chacune de ces mauvaises sensations, pour les ancrer définitivement.

Eh oui, nous nous croyons obligés de préparer notre défense, pour le jour funeste où nous verrions poindre un péril similaire.


Et, alors que notre esprit trébuche …


À l'autre extrémité de notre champ de vision, au même instant, dans ce même univers, nous pouvons aussi ouvrir notre regard à la beauté du monde, à ces branches qui repoussent, à cette lumière nouvelle qui s'éveille sous nos yeux.

L’en-vie, si nous l’écoutons, fait bruisser ses ailes et offre à notre intention d'autres repères, luisants, comme des milliers de lucioles flamboyantes s'enhardissant subrepticement hors de leurs frontières pour célébrer la vie. Nous pouvons accueillir cette sensation profonde et la laisser vivre en nous.

C’est nous qui choisissons où nous portons notre regard, quand les interstices du réel, traversés par l'ombre et la lumière du monde, nous offrent cette vie multiple, changeante, époustouflante qui agrège le clair et l’obscur.







Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Clair   Obscur   Lumière 

Commentaire(s) :

1. Par Françoise le 11/12/2014
Me vient un mot en te lisant : espérance...
Tu dis "C’est nous qui choisissons où nous portons notre regard..."
Synchronicité avec la pensée reçue ce matin ?
"Le seul, le vrai, l'unique voyage, c'est de changer de regard."
Marcel Proust
2. Par Herve le 17/01/2015
Wadih

Pouvons-nous vraiment choisir alors que nous sommes formattés par notre éducation et que le tissu de contraintes qui nous entoure est de plus en plus fort ?
Beau texte. Merci Wadih.
3. Par Wadih le 18/01/2015
En venant au monde, une masse d’informations nous assaille et nous nourrit, nous avons besoin d’ingurgiter notre monde. Ce que nos parents nous livrent, ce que la société nous donne à voir, à entendre, à ressentir nous remplit et nous structure. C’est ce que tu appelles le « formatage », Hervé. Généralement, ces idées qui ne sont pas nôtres, nous choisissons, à un moment de notre vie, de les remettre sur la table et de faire un tri. Avec quoi souhaitons-nous continuer ? Qu’est-ce que nous gardons de notre éducation, qu’est-ce que nous rejetons de notre « héritage »… Nous ne sommes pas obligés de tout prendre. Ce que je nomme là c’est un processus de déconstruction et de reconstruction qui est tout sauf neutre. Il peut remettre en cause notre fondation, il est donc risqué mais il peut aussi être porteur de plus de liberté. Je crois que c’est comme ça que l’on devient « auteur » de sa vie. Je crois que nous pouvons, à un moment de notre vie, prendre une feuille blanche et nous mettre à écrire ce que nous voulons de notre vie …

Quant aux contraintes, c’est notre œuvre, c’est le fruit de notre histoire. Nous avons su les poser ou les accepter, à nous de nous en défaire. En tout cas, d’une partie d’entre elles … Il n’y a pas de liberté sans contraintes. Si j’ai tout mon temps pour réaliser un travail, je risque de ne jamais commencer. Parce que les cadres existent, ils me permettent d’exercer toute mon intelligence pour aller apprivoiser toute la liberté que je peux y trouver …

Et puis le regard est libre, rien ne peut l’emprisonner … Il nous suffit quelquefois de regarder dans la direction qui nous fait envie, qui nous donne vie … pour nous y diriger. Je crois fondamentalement que c’est là où réside la puissance de l’être humain. Rien ne peut l’enfermer … en dehors de ses propres idées.


Merci pour ton commentaire Hervé.

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.