Brèves de comptoir

 roti-parisien-identite-creatrice
"Là je résume, vous êtes enceinte, vous voulez changer de région, et vous voulez changer de secteur ... Certains le font seuls mais bon, ils ne sont pas enceintes. Et puis peut être qu'ils savent se débrouiller seuls. Vous, il vous faut quelqu'un, ça se voit... Ça c'est un métier, c'est du coaching. Il vous faut un coach professionnel."

Comme si ça ne suffisait pas, les questions pressantes se font nombreuses ...

"Est-ce que vous avez une dead Line ? Comment pensez-vous mettre en place votre projet ? Vos chances sont de zéro pour cent si vous ne vous préparez pas."

Et puis d'autres mots pour faire rêver ...

"Allez ... Imaginons qu'en mars vous ayez un poste..."

Entre marchandisage, manipulation outrancière et volonté d'aide (?) certains re-construisent ce métier qui, il faut le dire, est en friche.

Mais ecrire cela ne suffit pas, comment être juste quand on propose un accompagnement à quelqu'un ?  

Ce court échange que je vous retranscris, je l'ai entendu dans un hôtel parisien, il y a peu. Je l'ai ressenti comme du forçage, un martèlement ... Sans savoir vraiment ce que je faisais, je me suis rapproché de ces personnes et ces quelques pas m'eclairèrent ... j'ai vu cette femme. Elle était efectivement Et enceinte ... Et preneuse ! Elle semblait boire les paroles que je vous retranscris, paroles qui la secouaient, indubitablement. Elle en avait peut être besoin a ce moment là ? Elle n'était certainement pas face à cette personne là par hasard...

Comment s'appelait cette "prestation" ? C'est encore une autre histoire...


 
Partager : Linkedin  Linkedin 

Wikio
Tags Tags :  Marchandisage   Manipulation   Volonté d\\\'aide 

Réagir, ajouter un commentaire :

Après validation ... laissez nous un peu de temps pour afficher votre commentaire.

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous etes responsable du contenu que vous publiez.